La chaleur du désert à Hot Desert Spring

Après avoir erré un peu partout, de Barstow à Johnson Valley en passant par Apple Valley, on trouve enfin un camping à Hot Desert Spring au Catalina Spa Resort. C’est super propre, les terrains sont grands et séparés par des haies remplies de fleurs. La piscine et le spa sont

Les briskers, meilleure invention qui soit dans le désert !

briskers c’est petits tuyaux qui courent le long de la pergola et qui diffusent une fine bruine rafraîchissante. Le gros luxe pour un gros total de 21,50 $ la nuit avec Passport America. Génial !

On y passe la semaine avec joie. Le mercure oscille entre 40 et 44 degrés celcius – on m’a dit que l’été ça pouvait monter jusqu’à 49 degrés. Fait inusité, le moment le plus chaud de la journée se situe vers 16h quand par chez nous c’est plutôt 12h. C’est si chaud que nos journées se résument à se baigner. On a rencontré Joe, une homme très gentil avec qui on discute souvent à la piscine. Le soir, on se fait des soirées ciné-popcorn en plein air en écoutant des films sur Netflix à la belle étoile. Comme il y a une jardin de cactus, on parfait notre étude des plantes du désert commencée à Parhump; on ajoute des croquis des espèces qu’on n’avait pas encore vu.

Ahhh ! La piscine du Catalina

Il y a un mini golf avec un parcours de 18 trous où on s’amuse après le souper seulement, la chaleur nous pousse invariablement vers la piscine. La semaine s’achève et on se dirige vers Aguanga chez des gens rencontrés via Boondockers Welcome.  Malheureusement, on se s’y rendra que 9 jours plus tard. L’aventure a frappé à notre porte; le chemin qu’on avait pris pour s’y rendre passait par la montagne. Le radiateur ne l’a pas pris et on s’est retrouvé sur le bord de la route avec absolument rien autour et aucun signal cellulaire. Il fallait faire des poses de yoga pour expert pour pouvoir capter des ondes. Bref, nous avons attendu 12 heures avant que la dépanneuse ne vienne nous chercher, passé 4 jours sur le bord de la route avec un mécanicien qui réparait le motorisé. (Voir l’article de Romy Ugo se fait dépanner!)

Notre mécano à l’oeuvre

 

Après avoir vécu sur le bord de la rue avec des température frisant les 44 degrés, pas d’air climatisé, les slide out fermés dans un quartier mal famé, on est revenu en courant au Catalina Spa retrouver notre ami Joe. On avait l’impression qu’on revenait à la maison tellement ça faisait du bien de se retrouver là. On a repris le même terrain où nous attendait… le soulier de course de Raphaëlle ! On l’avait oublié ! Faut croire qu’il fallait y retourner !  On y reste quatre jours pour nous remettre de nos émotions et on reprend ça avec Aguanga. Prise 2. Cette fois-ci c’est la bonne ! On passe évidemment pas par le même chemin montagneux – on ne tentera pas le mauvais sort quand même – et on arrive à une agréable maison sur le haut d’une montagne, des belles galeries que les proprios nous laissent utiliser où trônent de belles chaises Adirondaks. C’est calme et paisible. On s’installe pour 3 jours. La vue est magnifique. Le signal cellulaire et le wifi sont excellents alors on squatte les galeries pour travailler, écrire et faire les devoirs. Comme les proprios sont en vacances dans le Maine (on se parle par texto et ils peuvent tout voir grâce à leurs webcams sur les galeries), on arrose leurs plantes à l’extérieur.

Un bon café sur la galerie à Aguanga avec cette vue…

Le séjour se termine et on retourne au Catalina Spa. Encore ! C’est que Dominic doit se rendre à Toronto pour quelques jours et ce camping sera parfait pour nous durant son absence : en plus d’un petit magasin à 20 minutes de marche pour acheter du lait et du pain si on en manque, notre ami Joe s’est gentiment offert de nous conduire si jamais j’avais besoin de quoi que ce soit. Bref, tout ira bien.

Pendant son absence, les filles et moi avons joué au lit musical (on a toute changé de lit à chaque soir, on s’est baigné (qu’y a-t-il d’autre à faire quand il fait jusqu’à 46 degrés !!), on a couru après le chat qui s’est sauvé par deux fois la nuit venue et qu’on a cherché durant 1h30 (une chance qu’on l’a trouvé car il aurait fait le festin des coyotes qui hurlaient pas très loin !) et puis on a fait deux soirée thématiques : Raphaëlle et Romy avaient une soirée ciné à leur goût avec friandises dans ma chambre tandis que Léanne, Maude et moi on était au spa. Et les grandes se sont fait une soirée ciné le lendemain alors que je passais la soirée avec Raphaëlle et Romy à jouer à des jeux de société et au mini golf. On a eu bien du plaisir.

Une partie de mini golf en famille !

Joe a été d’une aide incroyable. Il s’est déplacé pour acheter un boyau quand le mien s’est fendu, il a été reconduire et chercher Dominic à l’arrêt de la navette qui le menait à LAX (l’aéroport de Los Angeles), il s’est assuré que je ne manquait de rien durant l’absence de Dominic, une vraie soie !

Avec notre ami Joe !

On part le coeur un peu nostalgique et mais heureux d’avoir trouvé un véritable ami qui a su rendre les choses si faciles pour nous. Merci Joe d’avoir croisé notre route ! Merci pour toutes les discussions sur Trump, tes gentillesses et ton aide ! Hope we see ou again my friend !

À bientôt,

Anne-Marie 🙂

6 Comments

  1. Normande Sicotte sur juillet 12, 2018 à 3:04

    MERCI ma belle Anne-Marie de nous partager une autre page de votre fabuleuse histoire, votre Trip de famille. En plus d’être très intéressant, cela nous permet de vous suivre et de vivre un peu avec vous quelques moments de votre quotidien. Ainsi ça nous aide à patienter en attendant votre retour. Et je suis prête pour ton prochain chapitre ! Merci encore !!!

    • Anne-Marie Côté sur juillet 12, 2018 à 2:55

      Quand j’écris notre voyage, j’ai l’impression d’emmener tout notre monde avec nous. Pour ma part, je ne pourrais voyager sans partager toutes les beautés et les belles découvertes que nous faisons. Très heureuse que vous soyez avec nous pour vivre toutes les étapes de ce périple. À bientôt ! xxx

  2. Joe sur juillet 12, 2018 à 4:18

    Miss all of you being around. Hope your trip continues going well. Hope you make another lap around and I will meet up with you.

    • Anne-Marie Côté sur juillet 12, 2018 à 3:08

      Hey Joe ! So nice to hear from you !!! Miss those conversations by the pool ! I’m sure Trump keeps you entertained 😉 If we take another trip, we’ll surely plan to meet you along the way ! Be safe ! 🙂

  3. Sylvie Pierrôt sur juillet 12, 2018 à 12:28

    Oh boy! C’est chaud ça!!! Il faisait ces températures en mai quand nous étions au Texas et les piscines n’étaient pas ouvertes. Un non-sens pour nous! Pierrôt leur avait dit qu’au lieu de regarder leur calendrier, ils devraient plutôt regarder le Weather Channel!

    On rencontre tellement du bon monde aux USA! Serviables, généreux, gentils! Rien à voir avec la politique ou la finance américaine!

    • Anne-Marie Côté sur juillet 12, 2018 à 3:17

      Hahaha ! J’avoue que le Weather Channel est plus précis !! On a même arrêté de le consulter à un moment donné. On dirait que c’est pire de supporter 46 degrés quand on le sait!
      C’est vrai que les gens qu’on rencontre ici ne reflètent en rien ce qu’on peut percevoir du pays à travers les médias. Leur gentillesse, leur générosité et leur hospitalité est vraiment hors du commun !

Laissez un commentaire