Au pays de Lucky Luke

Voyager à travers le Nouveau-Mexique, c’est véritablement faire une incursion dans le monde de Lucky Luke, le héros de la célèbre bd. Au soleil couchant, on a l’impression de le voir passer à travers champs sur le dos de son fidèle Jolly Jumper en chantant I’m a poor lonesome cowboy. Le paysage est plus grand que nature et d’une grande beauté. Les montagnes et  plateaux, les cactus, les arbustes déracinés et déséchés qui roulent au vent, la terre qui se soulève et forme des tourbillons, l’air sec et chaud; on assiste à un spectacle qui ne ressemble en rien à ce qu’on a déjà vu si ce n’est que dans les livres. Le vivre c’est une toute autre histoire. La nature s’impose à nous et on ne peut qu’être des spectateurs ébahis devant elle.

Nous sommes arrivés au Nouveau-Mexique par la mythique route 66. Nous avons fait une halte de 3 jours à Moriarty au Happy Trails RV Campground (https://happytrailsrvcampground.com/). On a eu un trip cowboy total : la terre qui se soulève par de forts vents et des bourasques, des arbustes qui roulent au sol, l’air sec et chaud et en prime des gens chaleureux ! Un potluck s’est improvisé au clubhouse le lendemain de notre arrivée. La table était bien garnie : baked beans, casserole de dinde, ragoût de porc, spaghetti, haricots verts en sauce, sans compter la table des desserts qui était aussi bien remplie ! On a même eu droit aux chansons country de Michael, un des responsables de l’endroit,  qui s’accompagnait de sa guitare. De plus tout le monde avait sorti son attirail de circonstance : chapeau, chemise à carreaux, bottes, bref tout le pataclan pour une ambiance parfaite ! On a adoré notre soirée !

Nous voulions poursuivre notre route au 4 Corners, c’est-à-dire le point de rencontre de quatre états : l’Arizona, le Colorado, le Nouveau-Mexique et l’Utah mais les températures étaient encore trop froides pour y passer la nuit. On a donc opté pour Tombstone, Arizona. Chemin faisant, nous avons vu des VR près d’une majestueuse montagne et d’un lac. On s’est arrêté pour découvrir le Caballo Lake State Park (http://www.emnrd.state.nm.us/spd/caballolakestatepark.html). Le prix était dérisoire : 14$ la nuit sur des sites offrant l’eau, l’électricité et une table à pique-nique sous un abri en pierre avec une vue imprenable !!! On a rencontré nos voisins : un charmant couple d’Allemands, Maria et Bernard, de grands voyageurs qui possèdent trois campers sur trois continents : Europe, Afrique et Amérique ! Ils ont visité de nombreux endroits et nous ont montré des photos dignes du magazine National Geographic. J’avoue que la photo d’un guépard couché dans un arbre se lèchant les pattes à côté de sa proie du jour, un gazelle ensanglantée, était très impressionnante ! Ils voyagent trois mois sur chaque continent et le dernier trimestre se passe chez eux en Allemagne. On a vraiment trouvé leur mode de vie incroyablement séduisant !

On a pêché, on a peint des galets qu’on a caché un peu partout dans le parc, on a fait des feux de camp sous un ciel aux mille étoiles, bref cet arrêt fut vraiment génial!

Après quelques jours, nous avons décidé de visiter une des nombreuses villes fantômes des alentours. Pour nous y rendre nous devions traverser le Gila Park sur une route serpentant à travers les montagnes, C’était vraiment grandiose, on n’avait pas assez d’yeux pour tout voir ! On se serait cru dans une pub de voiture.  On a fait une pause sur le bord de la route pour manger une bouchée. On a même monté sur le toit du motorisé pour avoir un meilleur point de vue et y tourner une petite vidéo. Finalement, après avoir repris la route, on s’est aperçu qu’on avait passé tout droit. Changement de cap, on s’en va à City of Rocks : un State Park qui offre un paysage des plus inusités (http://www.emnrd.state.nm.us/SPD/cityofrocksstatepark.html) ! La route qui s’y rend est un long chemin bordé de champs et on aperçoit au bout un rassemblement d’immenses rochers, ce qui lui donne l’allure d’une petite ville. Ces rochers sont en fait des roches volcaniques qui datent d’il y a 30 millions d’années. L’eau et le vent les ont sculpté avec le temps. Il y avait une partie du parc avec des sites qui offraient l’eau et l’électricité et bordés par un immense champs et des montagnes. L’autre partie, où il n’y avait pas de service, on retrouvait des sites disposés entre les roches. De vraies cachettes ! Devinez de quel côté on s’est installé ? Bien oui, caché dans les roches ! Véritable sanctuaire ! Le lendemain, j’en ai profité pour me leve tôt. J’ai trouvé LA roche et j’ai grimpé avec mon café et mon carnet.  Écrire assise sur les roches, face aux montagnes, où on a l’impression de voir le bout de la Terre tellement l’horizon semble se perdre au loin, le soleil qui chauffe la peau et le vent frais du matin qui souffle doucement… Wow ! Quel matin !

Nous avons quitté cet endroit de rêve en fin d’avant-midi. Après quelques kilomètres, une odeur de brûlé a envahie le motorisé… On s’est arrêté au milieu de nulle part pour s’apercevoir qu’il y avait de la fumée sous notre véhicule. Ouin… On a fouillé sur internet, envoyé quelques questions sur des forums pour en connaître la cause. Chercher la cause des maux en mécanique comme pour notre santé donne généralement le même  résultat : on a toujours des réponses de fin du monde. Un paquet de pièces au nom obscur, des dommages irréversibles qui donnent une seule réponse : fait venir la remorqueuse ! Sauf que dans ce cas-ci c’est la maison qu’on doit remorquer. Qu’est-ce qu’on fait ? Décide de rouler un peu pour voir si l’odeur persiste. Pas d’amélioration. Refait le même trajet aller-retour plusieurs fois pour s’apercevoir qu’on avait oublié d’enlever le frein à main ! Yéééé !!! Cancelle la remorqueuse et en avant l’aventure !

La route nous a amené à Rodeo chez Rusty’s RV Ranch ! Yeehaa ! Le camping est ceinturé par les chaînes de montagnes Peloncillo du côté Nouveau-Mexique et Chiricahua du côté de l’Arizona. Une vue de 360 degrés de montagnes ! On a même assisté à notre première tempête de sable : un grand mur de sable qui se soulève et qui se déplace, aussi opaque qu’un banc de brume. Le clubhouse était très convivial; on a même fait une soirée popcorn/télé sur de confortables divans. On se serait cru à la maison! Ahh ! Quel confort !!

De plus, un point historique dès plus intéressant se situait tout près à Skeleton Canyon : le lieu où le guerrier apache Geronimo s’était rendu le 6 septembre 1886 et qui par cette reddition mit fin à la guerre entre les Amérindiens et les Américains. (http://www.waymarking.com/waymarks/WM8V65_Geronimo_Surrender_Monument).

Finalement, le Nouveau-Mexique est un endroit d’une grande beauté qui offre le calme et la sérénité des grands espaces, la majesté de ses montagnes et la solitude de ses déserts, le tout dans un juste équilibre, à l’image du symbole de l’état dont le chiffre 4 prend tout son sens. C’est le chiffre sacré sur lequel repose la philosophie des Zia, une tribu indigène du Nouveau-Mexique : la vie vient de quatre engagements sacrés que l’on doit développer (un corps fort, un esprit clair, un esprit pur, et une dévotion au bien-être des autres). Le 4 signifie  les 4 points cardinaux (nord-sud-est-ouest) , les 4 saisons de l’année (été-automne-hiver-printemps), les 4 phases de la vie (enfance-jeunesse-adulte-vieillesse) et les 4 moments de la journée (matin-après-midi-soir-nuit). Tout est en beauté, en force, en douceur et en sérénité : mes quatre points forts à moi !

À bientôt !
Anne-Marie 🙂

4 Comments

  1. Normande sur mai 23, 2018 à 7:21

    WOW !!! Toujours aussi intéressant de te lire chère Anne-Marie ! J’ai été suspendue à ta plume tout au long de ce récit !!! Merci de nous partager vos beaux moments de voyage ! J’ai à peine terminé d’en lire un que j’ai déjà hâte au prochain.
    Bonne continuité et à bientôt j’espère !!! Je t’aime !!!!!!!!!!!
    Normande xxxxx

    • Anne-Marie Côté sur juin 3, 2018 à 11:14

      Merci beaucoup !!! J’ai vraiment beaucoup de plaisir à écrire pour le blog, mais c’est encore plus plaisant quand on a des lecteurs assidus comme vous ! Merci pour vos encouragements !! Gros bisous et à bientôt ! xxxx

  2. Linda sur juin 4, 2018 à 3:57

    Wow, you and the family have enjoyed many « firsts » on your USA adventure. Relaxing, enjoyable and oh so memorable. Have fun traveling, without the emergency brake. Love & Sunshine, Linda

    • Anne-Marie Côté sur juin 4, 2018 à 11:27

      Awww ! Love and sunshine, that sure is the best wishes we can get ! Thanks a million !! xxx

Laissez un commentaire